EDEN Cluster Eurosatory 2014

Procaly, Ouvry : deux PME lyonnaises ouvrent leurs portes

Deux belles PME industrielles, membres du cluster EDEN l’une et l’autre, à rencontrer ces jours-ci en région  lyonnaise. Deux entreprises, deux familles de produits radicalement différentes. Mais des marchés parfois similaires et des dirigeants de même génération. Tous deux ont des valeurs comparables et font passer le projet humain avant tout. Sans ces valeurs, parler d’excellence ne mène à rien de durable ni de crédible.

Côté sud, direction Vourles le 8 février. Procaly, spécialiste du câblage pour les fortes contraintes, reçoit jeudi les dirigeants d’entreprises membres de l’association ABCIS, communauté d’entrepreneurs de Brignais et de l’ouest lyonnais. L’ABCIS a choisi cette PME pour réunir une cinquantaine de dirigeants d’entreprises dans le cadre de son prochain « défi d’entreprise ». Une fois par trimestre, ce rendez-vous permet de présenter une thématique forte qui parle à tous les entrepreneurs, illustrée par l’exemple d’un chef d’entreprise et son écosystème. Ce 8 février, le thème retenu sera celui de la relation des PME avec les grands donneurs d’ordres.

Jérôme Van den Broeck, président de Procaly, présentera les produits de son entreprise, système nerveux des équipements de transport ferroviaire, de défense, de la marine, de l’énergie… Il exposera sa conception de l’innovation et ses engagements managériaux pour construire un monde durable et éthique, aller plus loin dans la formation des salariés, les faire grandir et s’épanouir.

Contactez-moi si vous êtes intéressé (journaliste, chef d’entreprise…)

Côté nord, rendez-vous le 15 mars à Lyon Vaise. Ouvry, spécialiste des systèmes de protection NRBC (risques nucléaire, radiologique, biologique et chimique), invite les médias en « voyage de presse » : rencontre avec les femmes et les hommes de l’équipe, avec les produits, avec des experts de la défense, de la santé, de la microbiologie (et donc du NRBC) et la visite des nouveaux locaux. Ouvry a investi une fort jolie maison de l’ancien quartier de Lyon Vaise voué aux textiles techniques… Comme quoi tout change et rien ne change.

Si vous êtes intéressé par ce voyage exclusivement réservé aux journalistes, contactez-moi.

Notre photo : Procaly était présent à Eurosatory en 2014 avec de nombreux autres membres du Cluster EDEN.

UniHA : performance 2017

Forte progression de l’activité d’UniHA en 2017

L’activité d’UniHA, premier réseau coopératif d’achats groupés des établissements hospitaliers publics français, a connu une forte progression en 2017. Le volume des achats a atteint 3,440 milliards d’euros et celui des gains sur achats 185,20 millions d’euros. La progression est de 13,08 % sur le chiffre d’affaires, de 69,01 % sur les gains. Cette performance montre que le modèle coopératif répond aux besoins d’achats de l’hôpital public et en particulier à la réorganisation des achats suscitée par la mise en place des GHT (groupements hospitaliers de territoire).

1) Pour mieux comprendre les enjeux et les définitions, quelques repères spécifiques au monde des achats

Volume d’achat : 3,440 Mrds €

C’est le chiffre d’affaires du groupement, c’est-à-dire le total des achats effectués au profit des hôpitaux français.

Gains sur achat : 185,20 M€

C’est un calcul qui vise à déterminer le montant d’économies réalisées. Il résulte de la différence entre le prix unitaire de l’ancien contrat et celui du nouveau contrat, croisée avec les quantités prévi­sionnelles au moment de la conclusion des contrats. On peut également déterminer un gain sur achat en se comparant avec les conditions faites à un autre hôpital pour des produits et services identiques.

Concernant la progression de 69 %, l’analyse année par année impose de rester nuancé : le rythme de lancement ou de renouvellement des marchés influence le résultat de l’année, de même que le calcul de gain effectué sur les seuls douze premiers mois d’exécution peut déformer l’appréciation portée sur la performance réelle des filières.

Performance achat record : 5,11 %

Cet indicateur, utilisé par les experts achat, est le quotient des deux nombres suivants : gains / (gains + portefeuille). L’indicateur de performance d’UniHA atteint 5,11 % en 2017, contre 3,48 % en 2016 et 3,71 % en 2015. Les avancées sont particulièrement nettes pour les achats d’informatique (Centrale d’achat de l’Informatique Hospitalière), la dispensation des produits de santé, l’énergie… Il est généralement admis qu’une organisation mature est en capacité de générer une performance de 3 %.

Performance budgétaire : 1 euro en rapporte 22

Le budget consacré aux projets achat s’élève à 8,241 M€. Il permet de piloter un portefeuille de 3,440 Mrds €. Le taux d’intermédiation est donc pour l’année 2017 de 0,239 %, ce qui place UniHA comme étant le réseau le plus compétitif. Le rapprochement du budget aux gains sur achat de l’année 2017 permet d’indiquer que 1 euro engagé par un établissement lui rapporte presque 22 fois la mise de départ.

2) Pour mieux connaître UniHA

UniHA est le premier réseau coopératif d’achats groupés des établissements hospitaliers publics français. Il est devenu le premier acheteur public français, achetant en 2017 pour 3,440 milliards d’euros et générant environ 185,20 millions d’euros de gains sur achats. UniHA rassemble à ce jour 62 GHT (groupements hospitaliers de territoire) et peut servir la totalité des établissements de santé publics. UniHA permet aux établissements de soins d’optimiser les achats. Il les aide à innover, en lien étroit avec ses entreprises fournisseurs, dans une conception novatrice des achats. L’enjeu essentiel : apporter à nos concitoyens les meilleurs traitements disponibles, décliner un service hospitalier de haute qualité et préserver un égal accès aux soins.

17 familles d’achat couvrant les besoins de l’hôpital

La structure du portefeuille UniHA, constituée de 16 familles d’achat, reste stable. Les achats de médicaments représentent toujours près de deux tiers du volume, avec un élargissement du nombre d’adhérents aux marchés de cette filière.

D’autres filières montent en charge, comme celle de l’ingénierie biomédicale, des dispositifs médicaux, des services ainsi que la Centrale d’achat de l’Informatique Hospitalière (CAIH).

De nouvelles stratégies d’achat

Les stratégies achat déployées s’affinent d’année en année. Elles conjuguent la réactivité nécessaire à saisir les opportunités qui apparaissent tout au long de l’année, à des modalités originales de construction de gains, avec des remises différées et globales qui permettant d’animer la concurrence entre les différents opérateurs.  La part des différentes remises sur exécution des contrats, qui correspondent à des remises de fin de marché ou de fin d’année, représente 15 % du volume total de gains. Ces remises sont directement perçues par les établissements.

Une équipe renforcée au cœur de l’hôpital

En 2017, UniHA a renforcé ses équipes pour soutenir la réorganisation des établissements en GHT : appui aux fonctions achats et services de proximité, expertise et informations juridiques (vademecums…). 22 personnes ont rejoint UniHA en 2017, portant l’effectif à 105 (82,6 équivalents temps plein). UniHA se place au cœur des problématiques rencontrées au quotidien par les établissements hospitaliers et s’efforce de leur apporter des solutions concrètes, ce qui est sa principale raison d’être.

Télécharger ici le communiqué de presse du 6 février 2018.