Une publication dans Radiology pour la société lyonnaise de téléradiologie Imadis

La société de téléradiologie Imadis, spécialisée dans la radiologie d’urgence à distance, publie dans la revue internationale Radiology une étude sur la double lecture systématique des scanners corps entiers des patients victimes d’accidents graves.

A l’intention de tous ceux à qui la pratique médicale ne serait pas familière, le Dr Vivien Thomson, président d’Imadis, résume ainsi cette étude : « Deux radiologues pour les patients les plus graves, c’est mieux qu’un seul ! »

Il faut savoir qu’Imadis, dont le centre de garde  interprète la nuit et les week-ends des scanners et IRM d’urgence au service de près de 40 hôpitaux, applique au quotidien une procédure qualité novatrice et très exigeante de double lecture des scanners corps entier de patients polytraumatisés. Dans les locaux d’Imadis,  à Lyon, une équipe de 5 radiologues assure cette garde sur un plateau de téléradiologie à l’ergonomie optimisée. Dans la suite de tout examen scanner corps entier de patient polytraumatisé, interprété en direct par un premier radiologue, une relecture est effectuée par un deuxième radiologue. Un compte-rendu écrit de cette relecture est systématiquement réalisé et communiqué au service hospitalier. Cette relecture systématique des scanners corps entier (utilisés dans le bilan des traumatisés graves – accidents de la route, sports extrêmes à haute vélocité…) augmente le niveau de pertinence et de sécurité de la prise en charge de patients traumatisés graves. Cette procédure qualité est donc aujourd’hui à la source de l’étude diagnostique rétrospective publiée le 7 août 2018 dans Radiology[1], revue médicale et scientifique de référence mondiale.

L’étude porte sur 2 354 bodyscanners, issus de la base de données Imadis. Elle permet de confirmer l’intérêt médical d’une double lecture des scanners de patients polytraumatisés, mais aussi de définir les facteurs prédictifs de lésions manquées chez ces patients.

Pour réaliser cette étude, les radiologues lyonnais de l’équipe Imadis ont été aidés de médecins urgentistes du centre hospitalier Saint Joseph Saint Luc à Lyon ainsi que par l’équipe radiologique universitaire du CHU de Lapeyronie à Montpellier. L’étude a fait l’objet d’une thèse de médecine soutenue par le Dr Nathan Banaste sous la direction du Pr Ingrid Millet, radiologue du CHU de Montpellier intitulée : « Evaluation des facteurs prédictifs de lésions manquées à la seconde lecture d’un scanner corps entier chez le polytraumatisé » (thèse soutenue à l’université CB Lyon 1 le 15 mars 2018).

Cette publication témoigne de la volonté des jeunes médecins du département scientifique d’Imadis de valider scientifiquement toutes les pratiques médicales novatrices en place au sein de leur structure.

Les auteurs

Nathan Banaste, MD a,b ; Berenice Caurier, MD b,c ; Flavie Bratan, MD d ; Jean-François Bergerot, MD d ; Vivien Thomson, MD d ; Ingrid Millet, MD, PhD e.

  • a Department of Radiology, Centre Hospitalier Universitaire/Centre Léon Bérard Lyon,
  • France
  • b Lyon 1 University, 43 Boulevard du 11 Novembre 1918, 69100 Villeurbanne, France
  • c Department of Emergency Medicine, Centre hospitalier Saint-Joseph Saint-Luc, 20 Quai
  • Claude Bernard, 69007 Lyon, France
  • d Imadis Teleradiology, 48 Rue Quivogne, 69002 Lyon, France
  • e Department of Radiology, CHU Montpellier, Univ. Montpellier, Montpellier, France

Références 

A propos d’Imadis

Imadis est une société médicale de téléradiologie assurant, dans des centres de garde dédiés, l’interprétation à distance d’examens d’imagerie d’urgence lors des périodes de permanence des soins, comme les scanners et IRM. Ce projet a été conçu et mis en œuvre à Lyon en 2008 par un groupe de jeunes médecins radiologues diplômés de la Faculté de Médecine de Lyon. Imadis interprète aujourd’hui les examens de près de 40 centres hospitaliers partenaires.

Souffrance au travail : les professionnels de santé aussi

Articles similaires : URPS (Unions Régionales des Professionnels de Santé) Transformer l’hôpital pour transformer le système de santé 5e Assises du médecin homéopathe (et un peu des autres aussi) Chambéry-Grand Lac soigne son nouveau pôle médical-santé