Au sommet de la tour Oxygène, une bouffée d’économie fraîche avec les Jéco

Du sommet de la tour Oxygène à Lyon, dans le repère d’Onlylyon, s’est déroulée la présentation des temps forts de la 12e édition des Journées de l’économie, qui auront lieu les 5, 6 et 7 novembre 2019 à Lyon.

Hélène Martinon, Directrice de projet Journées de l’économie auprès de la Fondation pour l’Université de Lyon (FPUL), a animé ce tour de table en présence d’une quinzaine de journalistes. Elle a rappelé quelques chiffres clés : 60 conférences et près de 260 intervenants pendant ces trois jours, 50000 visiteurs, une douzaine de lieux mobilisés dans Lyon pour accueillir ces conférences. Et s’il manque ici un chiffre, ce serait le zéro, soit le prix à payer pour accéder à ces conférences… entièrement gratuites.

Le savoir se partage. C’est la conviction de Pascal le Merrer, fondateur et Directeur général des Journées de l’Économie, à l’enthousiasme communicatif (un rêve quand vous organisez une conférence de presse !).

Karine Dognin-Sauze, Vice-présidente déléguée à l’Économie, à l’Innovation et au Développement numérique de la Métropole de Lyon, a su exprimer combien ces Journées de l’économie collent à la physionomie et aux ambitions du territoire.

Les deux banques partenaires « historiques » des Jéco ont exprimé en quoi ce festival de la science économique correspond à la vision de leur engagement au service de leurs clients et de leur région. Laurent Jouisse, Secrétaire Général de la Caisse d’Épargne Rhône-Alpes, a réagi à certains thèmes forts de l’édition 2019 : la transition énergétique, la remise en cause du libéralisme, la lutte contre les inégalités et la pauvreté, qui font écho à l’identité de la CERA.

Violaine Bellin, Directeur de la Stratégie et de la Transformation à la Banque Populaire Auvergne-Rhône-Alpes, a expliqué ce qui a motivé la Banque Populaire à devenir mécène des Jéco cette année, en phase avec les préoccupations des acteurs économiques : la croissance économique confrontée à la transition énergétique, les tensions internationales et replis identitaires, mais aussi les enjeux micro-économiques pour les territoires et leurs entreprises.

Au cours de cet échange avec les journalistes, les questions ont ensuite porté sur les grands défis du présent et aussi sur sur la visite de « pointures » telles que Joseph Stiglitz.

Rendez-vous le 5 novembre, tout le programme est ici !

Axes forts des Jéco 2019 :

Environnement, numérique, société… la décennie de tous les dangers, fil conducteur des 12e Journées de l’Économie

Parmi les personnalités internationales marquantes : Joseph Stiglitz Prix Nobel, Dani Rodrik, Branko Milanovic, Philippe Aghion

Trois grandes conférences :

–  5 novembre à 11 h : La transition c’est maintenant

–  6 novembre à 18 h : Le grand procès du libéralisme

–  7 novembre à 16 h : Dialogue social : les clés de l’avenir   

… Et enfin la volonté d’aller vers les plus jeunes :

–      Étudiants pro-environnement en table ronde

–      Les Jéco-Francophonie

–      L’Echo des Jéco

Les Journées de l’Économie 2019 (5, 6 et 7 novembre à Lyon, France) accueillent un invité de renom : Joseph Stiglitz, économiste américain, Prix Nobel d'économie
Les Journées de l’Économie (JECO), organisées depuis douze ans par la Fondation pour l’Université de Lyon, proposent aux citoyens de tous horizons des clés pour mieux comprendre le monde qui les entoure en échangeant sur une grande diversité de sujets d’actualité abordés avec un éclairage économique. Prochaines JECO du 5 au 7 novembre 2019 à Lyon. Relations presse : France, Giesbert & Mandin ; Lyon, Intelligible.
Les Journées de l’Économie 2019 (5, 6 et 7 novembre à Lyon, France) accueillent un invité de renom : Joseph Stiglitz, économiste américain, Prix Nobel d'économie

12e Journées de l’économie : c’est à Lyon du 5 au 7 novembre

Les Journées de l’Economie comptent parmi les grands festivals qui font de Lyon une ville à part. Bien qu’elles soient illustrées par un joli logo en forme de gecko, les Jéco n’incitent pas à lézarder ! On peut assister gratuitement à une soixantaine de conférences qui, pour cette 12e édition, se proposent de traiter la problématique : « Environnement, numérique, société… la décennie de tous les dangers ».

Les Jéco 2019 aborderont la transition énergétique, la remise en cause du libéralisme voire de la démocratie, le dialogue social, la transformation numérique. Pour en parler, des économistes à la vocation prophétique, de réputation mondiale, comme Joseph Stiglitz, Prix Nobel, Dani Rodrik, Branko Milanovic et Philippe Aghion, seront les invités les plus connus. Mais avec près de 250 experts, elles accueillent des voix qui pourront s’exprimer sur le développement effréné du numérique, le passage d’une économie de production à une économie d’usage, la démocratie menacée, tout autant qu’est menacé notre environnement.

Quelques chiffres clés pour mesurer l’ampleur des Journées de l’Economie :

1 253 abonnés à la chaîne Youtube des Jéco et plus de 23 000 visionnages

Plus de 80 000 visites sur le site internet des Jéco en 2018

Plus de 25 000 participants aux Jéco 2018 (50 000 participants cumulés)

8 parcours d’actualité Jéco 2019

Les titres des conférences 2019 sont parfois (souvent) provocateurs. Presque toujours, ils constatent que l’heure de profondes remises en cause a sonné. Par exemple :  La confiance perdue dans les expert-e-s, Le grand procès du libéralisme, Réformer ou détruire le capitalisme ? Les statistiques : info ou intox ? Guerre commerciale : le retour du chacun pour soi ? Du pain et des jeux : faut-il payer des gens à ne rien faire ? Etc.

Schématiquement, 8 parcours profilent les Jéco 2019 :

La transition énergétique sera la prochaine révolution économique

Le grand procès du libéralisme

Mondialisation, pays émergents, crises migratoires

Contre les inégalités et la pauvreté

Démocratie et montée des populismes

Au risque de la transformation numérique

Où vont les métropoles, comment rendre nos villes “durables” ?

Recherche et enseignement : la connaissance en économie

Les Jéco posent des questions, apportent des réponses et débattent. De quoi faire une halte de trois jours à Lyon, trouver de nouveaux repères et encore et toujours, des raisons d’informer et d’éveiller les consciences.

Les Jéco mode d’emploi

S’inscrire aux conférences des Journées de l’Economie:

Toutes les conférences sont gratuites, accessibles sur inscription http://www.journeeseconomie.org/inscription.php

Suivre les Jéco en vidéo

39 conférences seront retransmises sur le site http://www.journeeseconomie.org et seront visibles en direct ou en différé

Vous êtes journaliste ?

Contactez Marion Avranche pour la presse nationale, moi-même si vous êtes journaliste à Lyon, pour organiser votre parcours Jéco 2019 et vos avant-papiers :

Giesbert & Mandin – Marion Avranche : m.avranche@giesbert-mandin.fr

Jean Remy :jean.remy@intelligible.fr

Avec le Cluster Lumière, la recherche pour éclairer l’innovation

J’ai noté à Lyon cette semaine une belle rencontre entre le monde de la recherche et celui des entreprises. Et tout cela pour éclairer nos chaumières, les rues de nos villes… sans compter les nouveaux usages de la lumière, par exemple en santé. Le Cluster Lumière propose sa première Journée « Recherche & Innovation en Lumière » le 16 octobre 2019 à la CCI Lyon-Métropole.

Inciter au rapprochement entre laboratoires de recherche publics et entreprises fait partie de l’ADN du Cluster Lumière. Cet événement permettra aux laboratoires de présenter les sujets techniques, innovants et à fort potentiel commercial développés en leur sein, avec la découverte de leurs savoir-faire, de leurs spécificités et de leurs équipements. De leur côté, les entreprises pourront exprimer leurs besoins en matière d’innovation pour performer sur un marché mondialisé. Le programme s’articule autour de quelques projets de collaboration réussie, ayant donné lieu à une mise sur le marché.

Programme

9h30     Accueil

10h00   La dynamique de l’Innovation en éclairage – Luc Delattre

10h15   Présentation des projets des laboratoires retenus suite à l’appel à candidature :

  • CEREMA « Photométrie des revêtements et de la mesure de luminance par HDR-ILMD pour un éclairage routier sobre, maitrisé et responsable » – Valérie Muzet
  • CSTB « Lumière et Santé : mesurer les effets positifs et les effets délétères de la lumière sur la santé humaine pour optimiser l’éclairage des bâtiments et des villes. » – Christophe Martinsons
  • LAPLACE « Quantifier les impacts des systèmes d’éclairage à LED – Analyse de Cycle Vie & ACV Sociétale » – Georges Zissis
  • SIGMA « Le rôle des luminophores dans les dispositifs d’éclairage et de visualisation » – Geneviève Chadeyron

12h15   Les projets phare du Cluster Lumière

  • CAMPUS LUMIERE « Un Plan d’Investissement d’Avenir pour développer l’enseignement et la formation dans les nombreux métiers dans lesquels la lumière » – Pierre-Yves Thomasset
  • LUMEN « Une plateforme scientifique de pointe pour la filière de l’éclairage » – Raphaël Labeyrade

13h00   Buffet et échanges – Espace posters

15h00   C’est fini !

Liste des laboratoires membres du Cluster Lumière

Attention : ce n’est pas parce que vous voyez de la lumière que vous pouvez entrer ! Si vous êtes journaliste, contactez-moi pour votre inscription, il est encore temps : jean.remy@intelligible.fr

Des Infirmiers Eclaireurs au cœur de la pratique libérale

Les infirmiers libéraux gèrent quotidiennement des événements de santé évitables. Mais jusqu’à présent, ils l’avaient fait de manière discrète, sans les recenser. Grâce à l’application web Infirmiers Éclaireurs, ils peuvent désormais signaler immédiatement ces faits constatés au domicile de leurs patients. En recensant ces événements, la profession met en place une veille de santé publique extrêmement fine.

L’URPS Infirmiers Auvergne-Rhône-Alpes a créé une association, portant le nom d’Infirmiers Éclaireurs, dans le but de développer cette application en région Auvergne Rhône-Alpes.

 « Cette web application est au service des infirmiers libéraux pour communiquer sur les phénomènes évitables et en prendre la mesure. Elle tend vers de nouvelles pratiques et développe la fonction d’éclaireur. Elle permet de développer la communauté infirmière », explique Louise Ruiz, infirmière libérale, présidente de l’association Infirmiers Éclaireurs, secrétaire générale adjointe de l’URPS-Infirmiers Auvergne-Rhône-Alpes.

Et si traiter l’urgence était une réelle pratique des infirmiers libéraux ?

Près de 20 % des signalements effectués au domicile des patients, par les infirmiers libéraux membres de l’association Infirmiers Éclaireurs, concernent des appels d’urgence. C’est l’observation la plus significative L’étude a porté sur 1200 signalements récents qui ont conduit à un appel direct auprès des infirmiers. Traiter l’urgence est-il devenu une réelle pratique des infirmiers libéraux ?

Infirmiers Éclaireurs vient de décider de faire évoluer l’application web afin de recueillir davantage d’informations sur cette zone d’urgence. Elle se donne quatre mois pour intensifier les signalements, consolider les informations recueillies et les faire connaître aux autorités de santé.

A propos de l’URPS Infirmiers Auvergne-Rhône-Alpes

L’Union régionale des professionnels de santé Infirmiers Libéraux d’Auvergne-Rhône-Alpes représente et accompagne l’ensemble des 13 500 infirmières et infirmiers libéraux exerçant en ville ou en établissements de soins. Son Assemblée, constituée de professionnels élus par leurs pairs, comprend 24 membres. L’URPS est l’interlocuteur privilégié de l’Agence régionale de santé (ARS) sur toutes les questions qui impliquent les soins infirmiers libéraux dans la région. Elle participe à la mise en œuvre du Projet régional de santé. L’URPS Infirmiers Auvergne-Rhône-Alpes rassemble des professionnels impliqués qui ont à cœur de promouvoir le métier et de placer l’humain au cœur des échanges.