De nouveaux outils pour mutualiser la fonction achat des hôpitaux

C’est un sujet en apparence austère. Mais les achats des hôpitaux publics se comptent chaque année en milliards d’euros d’investissements, d’engagements, de dépenses… Autant de débouchés pour les entreprises, des plus traditionnelles aux start-up, des PME aux big pharmas. Et le 1er janvier 2018, il faut savoir que les établissements supports des GHT (groupements hospitaliers de territoire) devront avoir organisé la fonction achat au service de l’ensemble de leurs établissements. Cela signifie que les hôpitaux d’un même territoire, amenés à regrouper leur stratégie, leur offre de soins et leur gestion, devront acheter ensemble.

« A trois semaines du 1er janvier 2018, date de leur intronisation officielle, où en est le déploiement des fonctions achats dans les groupements hospitaliers de territoire ? Selon une étude menée par des élèves-directeurs de l’EHESP, une grande partie des GHT a déjà pris ses dispositions », signalait lundi 11 décembre le site spécialisé Achatpublic.com sous la plume de Jean-Marc Binot.

La plus grande coopérative d’achats hospitaliers française, UniHA, annonçait ce même jour vouloir  faciliter l’installation de la fonction achat des Groupements hospitaliers de territoire (GHT). En résumé, UniHA a produit deux livres blancs sur l’organisation de la fonction achat des GHT, propose un accompagnement personnalisé et de proximité aux établissements, et simplifie les relations entre acheteurs et comptables publics en développant des outils de dématérialisation complète de la commande publique.

« Déjà fortement engagé dans l’appui aux établissements de santé à travers une gamme de prestations destinée à les accompagner dans la mise en place de leur GHT, UniHA a constaté que les équipes achat restent souvent désarmées pour préparer cette transition : l’échéance est proche et la diversité des situations empêche la mise en place d’un modèle unique, reproductible dans tous les cas, explique le Directeur général, Bruno Carrière ; parce qu’UniHA est constitué d’hospitaliers qui connaissent les difficultés de l’intérieur, qui vivent au quotidien la réalité de leurs collègues, le groupement apporte des solutions concrètes et opérationnelles aux établissements publics de santé. Immergé et imprégné de l’expérience concrète du terrain hospitalier, cet accompagnement se distingue nettement d’une offre de conseil externe. »

Passons de suite aux téléchargements :

  • si le communiqué de presse sur ce sujet vous intéresse, c’est ici, avec au sommaire :
  1. Des livres blancs sur l’organisation de la fonction achat des GHT
  2. Un accompagnement personnalisé et de proximité aux établissements
  3. Une solution qui permet de simplifier la relation entre les hôpitaux et le Trésor Public

Trois jours plus tard, le 14 décembre, UniHA informe ses différents publics qu’il vient d’attribuer à l’éditeur BravoSolution, associé à PwC, un marché portant sur la fourniture d’une solution achats (SI achats) destinée à la gestion des processus achats des hôpitaux. « Nous engageons le volet digital de la transformation des achats hospitaliers », indique Bruno Carrière, Directeur général d’UniHA. Le communiqué est à retrouver ici.

Si vous avez un peu perdu de vue UniHA, voici l’à-propos le plus récent pour rafraîchir vos connaissances : UniHA est le premier réseau coopératif d’achats groupés des établissements hospitaliers publics français. Il est devenu le premier acheteur public français, achetant annuellement pour 3 milliards d’euros (3,427 milliards en 2017) et générant 187,5 millions d’euros de gains sur achats en 2017. UniHA rassemble à ce jour 64 GHT et peut servir la totalité des établissements de santé publics. UniHA permet aux établissements de soins d’optimiser les achats. Il les aide à innover, en lien étroit avec ses entreprises fournisseurs, dans une conception novatrice des achats. L’enjeu essentiel : apporter à nos concitoyens les meilleurs traitements disponibles, décliner un service hospitalier de haute qualité et préserver un égal accès aux soins.

Photo : Centre Hospitalier de Valenciennes

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*