Le développement des PME-ETI innovantes à l’international, priorité partagée par l’Etat et les entreprises

Membre du comité de la filière industrielle de la sécurité (Cofis), Jean-Luc Logel, président du cluster EDEN, est intervenu lors des Premières assises de la filière des industries de sécurité, le 20 septembre 2016 à Paris en présence du ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, et de Gérard Collomb, sénateur maire de Lyon.

Au cours des premières assises de la filière des industries de sécurité, le 20 septembre 2016, Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, a mis en avant l’importance de disposer en France d’un tissu industriel dense et dynamique, « sans lequel nous n’aurions aucune chance de lutter contre le terrorisme ». Le ministre a rappelé l’importance de pouvoir acquérir très rapidement du matériel de haute qualité en France. Il a indiqué que depuis 2015, 700 millions d’euros ont été investis dans l’équipement des forces de police, la modernisation et la sécurisation des infrastructures de sécurité, notamment informatiques. Il a par ailleurs rappelé que le secteur de la sécurité industrielle progresse de 19 % par an, représentant à lui seul 30 millions d’euros de chiffre d’affaires (dont 50 % à l’export) et 302 000 emplois.

Pour Bernard Cazeneuve, les relations entre l’Etat et les entreprises doivent favoriser ces deux priorités : développer les PME afin qu’elles deviennent des ETI (entreprises de taille intermédiaire) innovantes et donc parer à la faiblesse des capitaux disponibles pour assurer leur développement, et conquérir les marchés internationaux gage de savoir-faire technique et opérationnel.

EDEN Cluster : développer une stratégie de marque commune à l’export et saisir les opportunités

Invité en tant que grand témoin à ces assises, Gérard Collomb, sénateur maire de Lyon, est revenu sur la coopération entre la Métropole de Lyon, qu’il préside, et le Cluster EDEN, né en 2008 dans cette ville à l’initiative de 6 entrepreneurs rhônalpins, avec le soutien de la CCI de Lyon et de la DGA (Direction Générale de l’Armement). EDEN Cluster rassemble aujourd’hui 130 entreprises. Au sein du cluster, elles agissent exactement dans le sens de ces deux priorités : la croissance et l’exportation. A ce titre, elles mutualisent des actions de développement international qui leur permettent d’exposer directement leur offre, sur des salons auxquels seules, elles n’auraient que difficilement accès. Au-delà des économies d’échelle, du partage des contacts et des perspectives de marché, l’opportunité vise surtout à promouvoir les produits des autres membres et ce faisant, à développer une stratégie de marque commune à l’export. Par exemple, les sociétés LABARONNE CITAF (fabricant de citernes souples) et TITAN AVIATION (spécialiste de l’avitaillement) viennent de remporter un marché en commun au Chili, grâce à la présence de l’un des deux au Salon FIDAE 2016.

Actions en prévision pour les mois à venir :

  • INDODEFENCE, Jakarta, novembre 2016
  • SHIELD Africa, janvier 2017
  • IDEX, Abu Dhabi, février 2017
  • SITDEF, Pérou, mai 2017

EDEN sera présent également sur les salons internationaux qui se tiennent en France, comme Euronaval en octobre prochain et Paris AirShow en juin 2017. En juin dernier, 50 PME membres étaient présentes au Salon Eurosatory !

Renforcer les coopérations public/privé

Une mission au Mexique, organisée par le COFIS en septembre 2015, a montré que l’Etat peut mettre ses moyens au service des entreprises, leur donner de la visibilité et leur apporter des contacts institutionnels. Cette mission sera reconduite en novembre 2016 et une délégation d’entreprises membres d’EDEN y participera. Dans le cadre similaire du ministère de la Défense, la Direction Générale de l’Armement a conduit une mission économique à Singapour en novembre 2015, avec 50 PME françaises. Pour une PME, qui se trouve ainsi présentée par l’Etat aux interlocuteurs ciblés dans le pays hôte, l’impact est immédiat. C’est pourquoi Jean-Luc Logel a préconisé que plus de rencontres avec des délégations étrangères reçues par le Ministre de l’Intérieur en France se tiennent dans les différentes régions en non seulement en Ile-de-France, privilégiant les visites d’entreprises sur le terrain.

Il a souligné également l’action du ministère de l’Intérieur qui a valorisé les matériels en dotation lors d’une exposition en juillet dernier, place Beauvau, tout en soulignant la nécessité d’intégrer, le plus possible, ces PME dont les matériels sont en dotation dans les corps de l’Etat chargées de la formation de troupes étrangères. C’est par exemple le cas de la Gendarmerie française au Mexique.

Une évolution possible de la relation entre PME et grands groupes à l’export.

Jean-Luc Logel a insisté enfin sur la possibilité de portage par les grands groupes de PME françaises, en particulier sur les salons, où ces groupes n’exposent pas toujours sur les pavillons nationaux. En expérimentant cette formule avec un groupe de défense, certaines PME membres du cluster EDEN ont même informé la grande entreprise de marchés qu’elles avaient identifiés. La flexibilité et la motivation des PME peuvent apporter une valeur ajoutée business aux grands groupes, dans un esprit « gagnant/gagnant.

Le soutien de l’Etat aux PME exportatrices en matière juridique

Une PME exportatrice se voit confrontée à un nombre important d’obstacles juridiques, qui peuvent s’avérer difficiles à surmonter et onéreux. Pour Jean-Luc Logel, l’Etat pourrait apporter son soutien aux PME sur ce sujet, leur permettant d’être mieux armées face aux enjeux de l’export.

Les rencontres du COFIS

La filière des industries de sécurité, mise en place par le Premier ministre en octobre 2013, a pour ambition de développer des solutions de sécurité efficaces et mondialement reconnues au moyen d’un dialogue public-privé rénové. Cette filière représente, au plan national, un volume d’affaires de 30 milliards d’euros et 300 000 emplois dans le secteur marchand.

Des membres du gouvernement, des élus locaux, de grands chefs d’entreprises et de PME innovantes, plusieurs

opérateurs publics et privés ont partagé leur approche de la filière mais aussi leurs attentes lors des Premières assises de la filière des industries de sécurité, le 20 septembre 2016 à l’Hôtel Potocki à Paris.