Informer mais aussi passionner

Rencontres fortuites entre l'acteur et le rédacteur, ici inspirée par la maison de Carl Milles à Stockholm (photo JR)
Rencontres fortuites entre l’acteur et le rédacteur, ici inspirée par la maison de Carl Milles à Stockholm (photo JR)

Une des satisfactions du métier de « communiquant » ou d’attaché de presse est de voir naître un instant de sympathie mutuelle entre un journaliste et la personne qu’il rencontre. Quand celui-ci trouve génial l’article pondu par le reporter. Quand celui-là a éprouvé le sentiment d’avoir fait une vraie belle rencontre. Bref quand les deux se sont élevés ensemble en partageant leurs talents. Cette sympathie est plus que du respect. Il y passe de l’admiration mais surtout de la joie. « Votre passion m’a donné envie de me passionner », dit en substance le journaliste qui a affûté sa plus belle plume. « Je n’aurais jamais su aussi bien parler de moi-même », répond implicitement l’interviewé. Cela arrive plus souvent qu’on ne pense. Le rouleur compresseur des enquêtes d’opinion affichant le peu de confiance que les Français accordent aux journalistes tendent à dissimuler les interstices de la vraie vie.

C’est ce que je me suis dit ce matin en recevant les vœux d’une entreprise cliente, @Poralu Marine, qui envoie à ses clients et à ses amis un très joli livre valorisant le savoir-faire d’artisans des métiers de bouche : hommage du travail bien fait au travail bien fait ! Et aussi en lisant un bel article bien documenté sur les enjeux environnementaux de la blanchisserie à l’hôpital dont je connais l’informateur et l’auteur.

Au fond, cette partie de mon activité professionnelle que sont les RP vise à cela : que les entreprises, les syndicats professionnels, les associations, communiquent mieux leur passion. Pour cela, qu’elles comprennent mieux les journalistes. Qu’elles ne les prennent ni pour leurs agents commerciaux, ni pour des intrus. Qu’elles les informent d’abord, les passionnent ensuite.

C’est en cela que j’aime autant travailler le « rédactionnel » que le « relationnel ».