Le médecin homéopathe en 2016

Le Syndicat National des Médecins Homéopathes Français (SNMHF) a organisé ses 5e Assises du médecin homéopathe le samedi 23 janvier 2016 à Paris. Comme les précédentes éditions, celle-ci a permis aux participants de recevoir des informations pratiques, d’échanger et de rencontrer des experts nationaux liés à l’exercice professionnel. Le Dr Jean-Marie Faroudja, Président de la Section Ethique et Déontologie du Conseil national de l’ordre des médecins, a présenté le sujet du « refus de soins ».

Le SNMHF a réaffirmé ses engagements pour 2016, son opposition à la loi de santé, son implication dans les négociations conventionnelles via les grandes centrales syndicales médicales. Le SNMHF reste vigilant sur le maintien de la possibilité pour les médecins homéopathes d’être médecin traitant de leur patient ou médecin correspondant d’un autre généraliste, d’être médecin hors parcours, tout comme il défend les acquis de la cotation des actes en NR (« non-remboursable »), fréquemment adaptée aux consultations médicales homéopathiques.

Dossier de presse 5e Assises du Médecin Homéopathe

Des informations pratiques, utiles aux médecins libéraux dans leur ensemble

  • Ces petites lettres mal connues de la Nomenclature générale des actes professionnels (NGAP)…
  • Le point sur la loi « accessibilité »
  • Quelles conduites à tenir face au refus de soins ?

L’homéopathie, de la perception des Français à la pratique des médecins

  • L’homéopathie, deuxième thérapeutique utilisée par les Français(étude Ipsos/Boiron)
  • La pratique des médecins (étude A+A/Boiron)
  • La médecine anthroposophique : des sources communes avec l’homéopathie.