Les élections aux URPS, c‘est bientôt, c’est discret… mais ça vote

Les Rencontres de La Baule, en économie de la santé, organisées par l'ensemble des URPS sur une initiative de l'URPS-ML des Pays de la Loire.

Les Rencontres de La Baule, en économie de la santé, organisées par l’ensemble des URPS sur une initiative de l’URPS-ML des Pays de la Loire.

Entre les débats autour de la loi de santé de Marisol Touraine et les élections aux URPS, les médecins libéraux sont un peu tendus actuellement. Mais avouons qu’aux yeux du public, la première fait davantage parler d’elle que les élections aux URPS.

URP quoi ? Encore mal connues, les Unions Régionales de Professionnels de Santé (URPS) ont été instaurées en 2010 par la loi HPST (la ministre était Roselyne Bachelot). Elles ont remplacé les URML, unions régionales de médecins libéraux. Nouveau : chaque profession de santé a obtenu qu’une URPS soit créée dans chaque région de France (kinés, dentistes, pharmaciens, infirmiers…).

Ces Unions représentent les professionnels libéraux auprès des ARS (Agences régionales de santé), comme dit la loi : « en participant à la préparation et à la mise en œuvre du projet régional de santé, à l’analyse des besoins de santé et de l’offre de soins ainsi qu’à l’organisation de l’exercice professionnel ». Concrètement, tout ce qui concerne l’organisation de la santé sur le territoire, par exemple la permanence des soins, la continuité des soins et les nouveaux modes d’exercice, notamment les formes de regroupement comme les maisons de santé pluriprofessionnelles, relèvent de leur compétence. Elles ne manquent pas de travail, d’autant que leurs élus, comme dans bien d’autres organismes de ce genre, sont des professionnels en exercice. Elles sont de toutes les expérimentations de terrain. Elles se distinguent aussi par les études qu’elles mènent, souvent sur la démographie professionnelle.

Les premières élections avaient donc eu lieu en 2010, les deuxièmes se profilent. Pour les médecins, elle auront lieu du 5 au 12 octobre prochain. Les libéraux choisiront dans chaque région (nouvelle région !) leurs confrères qui siégeront dans les unions régionales des professionnels de santé (URPS) pour un mandat de cinq ans. Les résultats devraient être connus le 16 octobre 2015. Les candidats sont issus des syndicats professionnels. Dans toutes les URPS, depuis 2010, les divisions syndicales sont laissées de côté dès lors que les dossiers sur lesquels planchent les Unions appellent à l’unité professionnelle, et souvent interprofessionnelle.

Ce qu’on note aussi, c’est qu’à la différence de ce qui se passe dans bien des organismes comparables, les médecins libéraux sont nombreux à voter lors de ces élections : en moyenne 50% en 2010 ! Soit presque autant que certains scrutins « politiques ».

Intelligible au service des URPS :

Depuis 2012, Intelligible coopère régulièrement avec les bureaux de plusieurs URPS dans le cadre d’une politique de communication tournée vers les professionnels, « B2B » si l’on veut :