Attractivité économique et engagement environnemental, piliers de la réussite à Chambéry

©Guillaume Drouault/Photec pour Chambéry métropole

Quand je l’ai rencontré fin juin pour parler du territoire qu’il habite depuis l’enfance, Xavier Dullin, président de Chambéry métropole, a les yeux qui pétillent : « Ce territoire est béni des dieux, il est temps de le faire savoir !  » Alors, pour booster le bassin de vie de Chambéry et attirer de nouveaux investisseurs, ce ne sont pas moins de huit collectivités qui se sont engagées  ensemble dans une démarche de marketing territorial radicalement neuve, avec pour première concrétisation une présence commune au prochain Salon de l’immobilier d’entreprise (SIMI) à Paris du 2 au 4 décembre 2015.

Sont partenaires de l’opération SIMI : Chambéry métropole, Grand Lac (nouveau nom de la Communauté d’Agglomération du Lac du Bourget), Cœur de Savoie, Métropole Savoie (Syndicat mixte en charge du SCOT), les Syndicats mixtes gérant des parcs d’activités économiques (Savoie Technolac, Savoie Hexapole, Alpespace), ainsi que l’Agence économique de la Savoie.

Le but des collectivités et des entreprises leaders, qui partagent une vision commune du développement économique, est de promouvoir ce territoire de Savoie qui possède tous les atouts pour attirer les entrepreneurs les plus innovants. Ce territoire du bien-être et de la transition énergétique associe deux villes importantes, Chambéry et Aix-les-Bains. Il bénéficie de l’environnement exceptionnel du Lac du Bourget. Il est doublement connecté : sa position sur le Sillon Alpin en fait naturellement un point central reliant Lyon, Grenoble, Genève et Turin ; c’est aussi, avec Digital Savoie, la fibre et le schéma NTIC, un territoire du numérique. C’est aussi un territoire reconnu dans certains domaines d’excellence. Quatre domaines d’activités porteurs et innovants s’imposent principalement :

L’expérimentation et l’ingénierie de la montagne, un savoir-faire historique du territoire qui comprend l’urbanisme, l’aménagement et la gestion des risques liés à l’environnement montagneux pour faire du territoire un lieu d’expérimentation de référence.

L’énergie et les bâtiments intelligents pour penser et construire la ville de demain en développant des constructions innovantes, performantes qui privilégient les énergies renouvelables.

Les modes de vie (outdoor, bien-être, santé) liés à l’environnement du territoire, entre lac et montagnes, et ses nombreuses activités outdoors.

Le tourisme, développé autour de l’environnement naturel qui attire de nombreux publics.

Avec 23% de croissance en création d’emplois, 12% d’augmentation de la population en dix ans, le bassin chambérien fait partie des territoires qui réussissent leur mutation. Les fondamentaux de l’attractivité sont partagés : un cadre de vie remarquable, un nouveau dynamisme économique étroitement lié aux filières d’avenir. Ainsi, les start-up créées dans la filière des énergies renouvelables ont à elles seules créé 6000 emplois hautement qualifiés ces dernières années. Enfin, un point commun entre ces différents acteurs est d’agir dans le sens du développement durable. Ce qui fait l’objet de mon prochain billet.