Logo du réseau d'achats hospitaliers UniHA

Nouveau Président pour UniHA , premier acheteur public français

Le logo d'UniHA intègre ses 15 filières d'achat spécialisées et décentralisées

Le logo d’UniHA intègre ses 15 filières d’achat spécialisées et décentralisées

Philippe Jahan a été élu Président d’UniHA ce 26 mars, à l’issue d’une Assemblée Générale qui a  entériné la stratégie de développement du groupement. UniHA (prononcez « Uni-Achat ») est un réseau coopératif d’achats groupés, associant une soixantaine d’établissements hospitaliers publics français dont les 32 CHU. Philippe Jahan était déjà Vice-président d’UniHA depuis 2011. Son parcours professionnel l’a conduit à des fonctions de direction au sein de différents Centres Hospitaliers et CHU (Metz, Nancy, Noyon, Tourcoing, Valenciennes). A la présidence d’UniHA, il succède à Jean-Olivier Arnaud, DG du CHRU de Lille.

UniHA a pour vocation d’optimiser les achats de ses membres, contribuant ainsi à offrir aux patients les meilleurs traitements disponibles, à décliner un service hospitalier de haute qualité et à préserver un égal accès aux soins. UniHA est devenu le premier acheteur public français, achetant en 2014 pour 2,434 milliards d’euros et générant 84,33 millions d’euros de gains sur achats, c’est-à-dire d’économies. Depuis dix ans, le montant cumulé des gains sur achats dépasse 900 M€ et chaque jour, UniHA produit 230 000 euros de gains sur achat.

La fonction achat est maintenant reconnue dans le monde hospitalier. Elle ne se résume plus à acheter en respectant le Code des Marchés Publics, mais bien à définir une stratégie achat pour une meilleure performance économique. UniHA conduit de plus en plus d’actions transverses, qui prennent progressivement le relais des gains obtenus sur la massification. Il soutient et formalise les obser­vatoires et les clubs utilisateurs qui permettent de construire le meilleur usage.

Quelques exemples de bonnes pratiques d’achats :

  • UniHA travaille à la construction de projets innovants associant achat et bon usage, comme avec l’arrivée des médicaments biosimilaires d’anticorps monoclonaux, ce qui obligera le renforcement des liens avec les professionnels de santé. Les coordonnateurs devront expliquer les nouveaux paradigmes, à la fois techniques et économiques, différents de ceux des médicaments génériques. Le CHU de Bordeaux portera en 2015 une procédure majeure avec des biosimilaires curatifs. L’accent portera sur l’accompagnement des prescripteurs, pharmaciens hospitaliers et directions.
  • Le réseau travaille dans le même esprit sur le prochain marché de dispositifs médicaux implan­tables en cardiologie, dont la publication est attendue début 2016.
  • L’accord-cadre pour la désignation des commissaires aux comptes démontre la ca­pacité d’UniHA à anticiper et à accompagner les équipes hospitalières qui doivent mettre en œuvre cette nouveauté depuis 2014.
  • Le marché groupé de fourniture d’électricité, associé à des prestations de services énergétiques, réunit 250 établissements et totalise un volume de consommation supérieur à plus de 3 TWh/an, équivalent à celui d’une métropole de 1,5 million d’habitants.

Dossier de presse UniHA 2015

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*