Rédactionnel, relationnel et vice versa en 2019

Jean Remy, Intelligible, communication, Lyon, France

Intelligible : #contenu éditorial #rédaction #RP #médias #style #veille #formation #conseil #communication

Les Relations médias sont constituées de rédactionnel et de relationnel. Certes le propos est un peu schématique mais les deux mots sont phonétiquement si proches que je suis tenté de les jumeler.

Quitte à se poser la question de l’œuf et de la poule, de la poule et de l’œuf.

Les relations presse d’antan étaient faites avant tout de relationnel. Il y a quelques décennies, le règne sans partage du « communiqué de presse » a placé le rédactionnel en tête. De ces communiqués tricotés une maille à l’endroit, une maille à l’envers, de ces virgules posées puis retirées, déplacées puis remplacées, replacées puis corrigées, est sorti le moule du communiqué « le plus court possible », si possible aussi froid qu’un glaçon tombé dans les eaux du Lac de Charpal (Lozère) un jour de janvier. Cela n’est vrai que pour le communiqué « institutionnel ». Du côté de la com’ produit, ce pauvre communiqué si longtemps ballotté d’un bureau à l’autre a plutôt fini par ressembler à un flyer. Car c’est bien connu, les journaux regorgent de flyers (ah ? J’ai confondu avec la pub ?).

Aujourd’hui les Relations Presse (avez-vous remarqué que j’aime dire « relations médias » ?) sont constituées à la fois de rédactionnel et de relationnel finement tressés et parfois stressés. On téléphone au journaliste, sans le déranger, pour échanger sur ses projets : relationnel. On bichonne une tribune libre parce que justement, son site est prêt à nous donner la parole : rédactionnel. On pensera à tweeter les liens de cette fameuse tribune une fois qu’elle sera publiée : rédactionnel et relationnel. Mais il faut aussi répondre à la demande urgente d’un autre média qui aimerait tant avoir, demain matin à 7 h 10, dans le studio de sa radio le porte-parole de la cause qui sera au cœur des débats. Mais avons-nous du cœur à l’ouvrage ? Bien sûr que oui. Relationnel. Et comme c’est très urgent, il faudra avoir pensé à tenir à jour le dossier de presse qu’on aura patiemment concocté, en temps voulu, pour être prêt le jour J. J comme Journal et Journaliste. Rédactionnel.

Et voilà paru cet article tant attendu ! Autrefois, on pouvait dire que le consultant RP (qu’on appelait attaché de presse) avait fait le job. Maintenant, c’est là que tout commence. J’exagère, mais pas tant que cela. J’exagère parce qu’un billet sur LinkedIn ne vaut jamais un article dans un média, même un discret petit média. Mais pas tant que cela parce que la courte vie d’un article connaît désormais un sursaut après la mort. L’article figé, voué à une lente décomposition et de toute façon à l’oubli (le livre est un petit cercueil, écrivait Sartre), peut rebondir sur le web comme la proie du lecteur saumon attaché à remonter à la source des idées et des faits.

Les relations médias d’aujourd’hui sont un long voyage. Je vous souhaite en 2019 d’être un peu comme ces saumons dont les capacités d’orientation nous fascinent depuis toujours.

Mais quoi de neuf chez Intelligible en 2019 ? La veille.
Pas celle qui précède les lendemains. Celle qui les prépare.

Je vous propose de nouveaux services : bientôt celui d’un maillage international pour vos relations médias B2B.

Et dès aujourd’hui un service de veille pour vous apporter la prestation suivante :

  • Veille médias et web sur les sujets qui vous intéressent, avec une liste de mots-clés et de thèmes à préciser au cas par cas, allant de la veille sectorielle à la veille sociétale ;
  • Rédaction de synthèses de presse
  • Analyse et conseil.

Venez m’en parler, ce qui donnera une bonne occasion de nous rencontrer.