A Savoie Technolac, de bonnes fées penchées sur l’Incubateur étudiant

ignature de la convention de partenariat entre les trois présidents : Dominique Favario (Savoie Mont-Blanc Angels), Luc Berthoud (Savoie Technolac) et Denis Varaschin (Université Savoie Mont-Blanc)

Signature de la convention de partenariat entre les trois présidents : Dominique Favario (Savoie Mont-Blanc Angels), Luc Berthoud (Savoie Technolac) et Denis Varaschin (Université Savoie Mont-Blanc).

En Savoie et Haute-Savoie, l’entrepreneuriat devient un art de vivre ! Université, entreprises et collectivités travaillent main dans la main pour insuffler une dynamique, donner envie, accompagner. L’esprit d’entreprendre prend ici ses racines dans un terreau fertile, sur un territoire économiquement porteur. En témoigne la convention signée en fin de semaine dernière entre l’Université Savoie Mont-Blanc, Savoie Mont-Blanc Angels et l’Incubateur étudiant de Savoie Technolac. Cette convention porte sur l’accompagnement et le financement des jeunes porteurs de projets. Convaincu que l’entrepreneuriat est une voie positive d’insertion des jeunes dans le monde économique, les trois partenaires se proposent d’agir pour faciliter l’accompagnement et le financement des jeunes entrepreneurs.

Chacun des partenaires intervient à différents niveaux, l’ensemble offrant aux étudiants de l’Université Savoie Mont-Blanc (USMB) un processus concerté et cohérent qui leur permet d’être accompagné, du premier rendez-vous portant sur le modèle économique du projet jusqu’au questionnement sur son financement.

L’Incubateur étudiant de Savoie Technolac et Savoie Mont-Blanc Angels (SAMBA) fournissent aux étudiants et jeunes diplômés entrepreneurs un espace d’informations, de conseils et d’hébergement au profit de leur projet avec la possibilité d’être coaché et financé par des experts et des investisseurs de proximité.

Les partenaires créent aussi un club de mentors, constitué d’une dizaine de Business Angels membres de Savoie Mont-Blanc Angels, pouvant être élargi à des membres d’autres structures. Et trois référents initiaux, issus de chacune des trois structures, seront mis en place auprès de chaque porteur de projet.

Bref, cette convention devrait encore un peu plus éveiller les vocations de créateurs d’entreprises sur le site de Savoie Technolac. Un lieu où se croisent non seulement les étudiants et les dirigeants d’entreprises, mais aussi les chercheurs et autres inventeurs qui en font ce qu’on nomme un « territoire applicatif ». Comprenez : un endroit où l’on expérimente ce qu’on promeut !