Vivre aux Eclats veut offrir aux enfants malades « du rire tous les mardis à l’hôpital »

VIVRE AUX ECLATS, association lyonnaise de clowns hospitaliers professionnels se mobilise aux côtés du Rire Médecin pour qu’un séjour à l’hôpital ou en maison de retraite ne soit pas synonyme d’une vie mise entre parenthèses.

Les clowns hospitaliers de VIVRE AUX ÉCLATS se rendent TOUS les mardis auprès des enfants malades hospitalisés. Aujourd’hui, pour des raisons financières, les duos de clowns ne se rendent que trois mardis par mois à l’Hôpital Femme-Mère-Enfant de Bron, au lieu de quatre. Les enfants et leur famille, ainsi que les soignants sont en demande du mardi des clowns manquant ! Vivre aux Eclats a donc décidé de mettre en place un appel à dons spécifiquement pour cet établissement et pour ce quatrième mardi.

Lancement de la campagne: Lundi 18 avril 2016. L’objectif  est de réunir 8 200 € avant le 3 juin. Pour faire un don et suivre la campagne, cliquez ici.

A quoi servira l’argent collecté ?

Les dons serviront à financer le 4e mardi du mois à l’hôpital Femme-Mère-Enfant (Bron, 69),  toute la journée dans 4 services (neurologie pédiatrique, épilepsie, sommeil et explorations fonctionnelles neuropédiatriques, dialyse pédiatrique, néphrologie, rhumatologie et dermatologie). Ces services représentent 50 lits et 69 professionnels soignants.

Vivre aux Eclats, en résumé

L’association Vivre aux Eclats a pour but de promouvoir la création artistique et l’intervention clownesque en milieu de soins et en milieu d’éducation spécialisée ou autres, pour favoriser le bien-être des enfants, adolescents, adultes et personnes âgées, en collaboration avec les équipes soignantes. Membre de la Fédération Française des Associations de Clowns Hospitaliers, l’association s’appuie sur le professionnalisme et la qualité d’intervention pour proposer des interventions artistiques bienveillantes, avec une conscience aiguë des enjeux. Créée en 1996, Vivre aux Eclats rassemble 7 clowns, tous comédiens professionnels, une équipe d’animation de 3 personnes et de nombreux bénévoles, partenaires, soutiens actifs. Le nombre de ses interventions ne cesse d’augmenter. Au cours d’une année, chacun des clowns rencontre quelques 1650 patients. Chaque mois, 1200 personnes goûtent le plaisir de partager un moment avec les clowns de Vivre aux Eclats.

Photo : Edgar Barraclough pour Vivre aux Eclats